KAS Eupen commente les articles récents sur le directeur sportif de la KAS, Josep Colomer

Déclaration sur les articles concernant le directeur sportif de la KAS Eupen, Josep Colomer, parus récemment entre autre dans le Grenzecho du 18 octobre 2019 sous le titre « Rosell – Début du procès : Colomer doit-il trembler ? ».

Malheureusement et à notre grand étonnement, ces articles contiennent beaucoup d’informations erronées sur notre directeur sportif, M. Josep Colomer, ainsi qu’à propos d’Aspire et de la KAS Eupen.

Comme nous l’avons déjà déclaré le 27 juillet 2018, le ministère public espagnol a accusé Josep Colomer, directeur sportif de la KAS, d’être impliqué dans l’affaire de l’ancien président du Barca, Sandro Rosell. En ce qui concerne les articles susmentionnés, il convient de noter que, selon toutes les informations du tribunal disponibles actuellement, il n’y a aucune accusation, ni aucune référence à la KAS Eupen, ni à un quelconque joueur de la KAS, ni à Aspire, ni au projet Aspire Football Dreams. Il est également faux de prétendre que M. Colomer était le dirigeant de Bonus Sports Marketing (BSM) (remarque: M. Colomer n’était pas non plus employé de BSM), ou que BSM a été créée pour l’Aspire Academy, etc.

Le réquisitoire porte généralement sur la suspicion de fraude financière, non confirmée à ce stade, concernant la vente des droits audiovisuels de la Fédération brésilienne de football et l’utilisation qui s’ensuit des revenus illicites allégués. Il a été prouvé que ni la KAS Eupen, ni Aspire n’ont de lien avec ces faits.

Le ministère public espagnol est au courant des transactions financières suspectes, des personnes impliquées, des pays, des sociétés, etc. qui sont toujours en instance devant les tribunaux.

L’acte d’accusation ne contient aucune référence à la KAS Eupen, ni à Aspire, ni à Aspire Football Dreams. Il n’y a pas non plus de preuve d’un acte criminel lié à Sandro Rosell ou à BSM ou à Josep Colomer dans le cadre d’une quelconque activité liée à Aspire ou Aspire Football Dreams. Il n’y a aucune référence à la KAS Eupen ni à aucune activité de notre directeur sportif, M. Josep Colomer, en relation avec ses tâches pour la KAS Eupen.

M. Josep Colomer est uniquement accusé d’avoir accepté un paiement unique en 2008, dont l’existence, selon les informations dont nous disposons, n’a pas encore été prouvée par le ministère public.

La KAS Eupen reste absolument convaincue de l’innocence de M. Josep Colomer et du fait que la suite de la procédure judiciaire finira par confirmer cet état de fait.

A la KAS Eupen, nous ne permettons pas que notre nom ni le nom de notre directeur sportif fassent l’objet de diffamation et faisons appel au devoir de diligence journalistique.

La KAS Eupen se réserve le droit d’intenter une action en justice en cas de fausses déclarations.

Meilleures salutations, Christoph Henkel, Directeur Général AFD EUPEN AG