KAS Eupen-KRC Genk

La KAS Eupen sera confrontée à un défi d’envergure en ce début d’année 2017. À peine 72 heures après la défaite sur le plus petit écart (1 : 0) en Coupe de Belgique sur le terrain de Zulte Waregem, elle défiera à domicile le KRC Genk samedi à 20.30 h dans le cadre de la 22ème journée de championnat en Jupiler League.

« Ce sera notre première finale dans notre lutte pour le maintien en D1A », expliquait l’entraîneur en chef de la KAS Eupen, Jordi Condom, lors de la conférence de presse d’avant-match. « C’est pour cette raison que nous devrons y aller à fond contre notre adversaire du jour si nous ne voulons pas nous retrouver les mains vides après la rencontre. Ce ne sera pas une mince affaire face à des Limbourgeois aussi techniques que rapides, mais nous sommes décidés à tout tenter pour obtenir un bon résultat contre un des cadors de la série ».

Le KRC Genk, 8ème au classement de la Jupiler League actuellement, disputera encore les 16èmes de finale en Europa League et tentera à tout prix de décrocher une des 6 places qualificatives pour les PO1.

Première finale dans l’optique du maintien en D1A

Il n’y aura qu’une modification dans le cadre de la KAS Eupen par rapport au match de Coupe de Belgique : après avoir purgé sa rencontre de suspension en Coupe, Ibrahim Diallo réintégrera le groupe en lieu et place de Jeffren. « C’est une décision purement tactique », déclarait le mentor espagnol au sujet de cette désignation. « Nous avons besoin d’alternatives en défense ; nous disposons de suffisamment d’attaquants dans notre cadre ». Jordi Condom n’a pas voulu prendre position quant à la désignation du gardien pour le match contre Genk : le sublime Babacar Niasse en Coupe ou le titulaire Hendrik Van Crombrugge qui vient de quitter l’infirmerie ?  Mais il a quand même dévoilé sa décision d’aligner son médian ghanéen Éric Ocansey dans le onze de base avec la justification : « Suite à sa blessure, je dois lui accorder du temps de jeu pour qu’il retrouve au plus vite son ancien niveau de forme ».

Match à risque : pas de sac à dos, ni de sac à main

La rencontre entre la KAS Eupen et le KRC Genk est un match à risque de catégorie C selon les critères des autorités concernées par la sécurité dans les stades. Cette décision entraine l’obligation pour les supporters limbourgeois d’acquérir un ticket combiné (autocar + entrée) s’ils veulent assister au match à Eupen via l’entrée du côté Kehrweg. Les supporters eupenois ne pourront pour la même raison accéder au stade que via l’entrée du côté Schönefeld. L’introduction de sacs à dos ou de sacs à main dans l’enceinte du stade sera également interdite. Il n’y aura pas de consigne à l’entrée du stade pour les entreposer, même temporairement. Les rues menant au stade (Frankendelle et Kehrweg) seront interdites au trafic de transit avant et après le match pour une durée définie par la police.

Primeur : des navettes de bus pour les supporters locaux et un car pour les supporters eifelois 

Les supporters locaux seront heureux d’apprendre qu’ils pourront se rendre au stade sans se soucier d’un emplacement de parking car la Ville d’Eupen organise pour la première fois un service de navette aller et retour destiné aux supporters se rendant au stade. Le bus desservira les arrêts officiels du TEC répartis en ville. Les supporters eifelois pourront profiter d’un service de navette similaire qui est une initiative née de la coopération entre la KAS Eupen et l’autocariste-partenaire Zeimers. 50 supporters du sud de la Communauté Germanophone pourront rallier gratuitement le stade du Kehrweg à bord d’un confortable autocar qui les amènera jusqu’à l’entrée Schönefeld, où ils pourront s’acquitter du droit d’entrée au match. Le bus chargera les premiers supporters à Saint-Vith à 19 h, puis il passera successivement par Amel/Amblève, Bütgenbach et Elsenborn.

Les inscriptions seront enregistrées par Joseph Radermacher de la KAS Eupen. Il est joignable sous le n° de mobile 0472 480 630 ou par courriel sous l’adresse jradermacher@as-eupen.be. Attention ! Seules les 50 premières inscriptions pourront être prises en compte pour les navettes du 21 et du 26 janvier.