La KAS Eupen en visite à Mouscron

Le coach eupenois Bartolomé Marquez Lopez et le gardien Jonas Deumeland partagent le même avis: lors du match en déplacement à Mouscron, l’AS sera opposée à la meilleure équipe actuelle de la D2. Mais la KAS Eupen n’a pas le choix: pour remporter la première tranche à Mouscron (Stade du Canonnier, rue du Stade 33, in 7700 Mouscron), les eupenois devront absolument revenir avec les trois points de la victoire dans leurs valises.

Plein de respect, le coach eupenois parle d’une équipe adverse très solide et très bien organisée. « Mouscron possède un bon mélange de jeunes joueurs et de joueurs plus expérimentés, qui agissent comme une équipe bien soudée. Ce sera vraiment difficile d’inscrire un but contre cette formation », dixit Bartolomé Marquez Lopez.

L’AS doit gagner

Pour Jonas Deumeland, il est clair que l’équipe est en mesure de rester concentrée pendant 90 minutes et de n’encaisser aucun but comme le prouve le résultat à Anvers. « Cela ne suffira pas à Mouscron. Il faudra inscrire au moins un but pour atteindre un de nos objectifs de cette saison, le gain de la première tranche ».

L’équipe sera modifiée sur quelques positions

Malgré la défaite à Anderlecht, le coach et le keeper eupenois ne pensent pas que le match de coupe ait laissé des traces dans la tête des joueurs. Le coach précisait également que l’équipe de base subira quelques modifications.

Rétrospectivement, l’entraineur eupenois justifiait sa tactique, d’avoir aligné une équipe offensive à Anderlecht. « Une formation plus défensive et un jeu plus destructif nous aurait peut être permis d’encaisser moins de buts. À long terme, le match de mercredi constituera une excellente expérience. Chaque perte de balle dans le milieu de terrain a entraîné un but. Cela a démontré à mes joueurs quelles fautes ils ne pourront plus faire et que chacun à encore beaucoup de travail à effectuer avant d’être au top ».