L’AS s’impose 1:0 face à Charleroi

Trois jours à peine après la rencontre en déplacement au Standard de Liège, la KAS Eupen accueillait au Kehrweg le second du classement en Jupiler League, le Sporting de Charleroi. La première mi-temps fut pauvre en opportunités parce que le jeu se déroulait principalement au centre du terrain, mais l’ouverture du score en faveur des visités tombait néanmoins juste avant la pause (1:0). La seconde mi-temps était un peu à l’image de la première, ce qui permettait aux «Noir et Blanc» d’engranger la victoire sur Charleroi par le plus petit écart (1:0). 

Claude Makelele, le coach de la KAS Eupen, avait dû remanier son équipe pour la partie contre Charleroi en raison de la suspension de Mbaye Leye à la suite de son double carton jaune au Standard la semaine dernière, mais il récupérait pour son onze de base Nils Schouterden qui revenait de suspension et Mickaël Tirpan qui avait quitté l’infirmerie.

La première grosse opportunité s’offrit aux Carolos à la 10ème minute, mais le portier eupenois Hendrik Van Crombrugge s’interposait avec brio.

Quelques instants plus tard, c’était au tour des Eupenois de porter le danger devant la cage carolorégienne à la suite d’un centre distillé par Éric Ocansey qui était malheureusement loupé de peu par Mamadou Koné.

À la 25ème minute, la KAS Eupen héritait d’une autre bonne opportunité par le remuant Mamadou Koné, mais le portier carolo Nicolas Penneteau s’interposait autoritairement.

La partie, qui se déroulait principalement au centre du terrain, était marquée par de nombreux duels devant des lignes arrière souvent impénétrables.

Á 5 minutes de la pause, Hendrik Van Crombrugge démontrait une nouvelle fois l’excellente qualité de ses réflexes.

Peu avant le coup de sifflet de la pause, Mamadou Koné débouchait sur la gauche dans le rectangle adverse et centrait vers Éric Ocansey devancé par Francis N’Ganga qui déviait le ballon dans ses propres filets (1:0).

Au retour des vestiaires, c’était Mamadou Fall qui surmontait tout le monde de la tête sur un centre, mais son essai était mal cadré.

Nils Schouterden se distinguait à la 60ème minute par un tir appuyé des 25 mètres, mais son ballon effleurait les montants du but carolo. Quelques instants plus tard, c’était Éric Ocansey qui passait de peu sous le centre que lui avait adressé Mickaël Tirpan.

Quatre minutes plus tard, ce fut au tour de Jean Thierry Lazare Amani de tenter sa chance à distance, mais sans succès. Une minute plus tard, Florian Raspentino armait un tir qui passait juste à côté du but défendu par Penneteau.

L’opportunité 5 étoiles de doubler l‘avance de son équipe échut à 10 minutes de la fin à Éric Ocansey, mais il trouvait son maître en la personne de Penneteau qui s’interposait autoritairement devant l’attaquant eupenois.

À deux minutes du terme, Hendrik Van Crombrugge sortait une nouvelle fois le grand jeu pour empêcher les Carolos de revenir à égalité.

Le score ne devait plus changer au cours des 3 minutes de temps additionnel accordé par l’arbitre, Mr Boterberg. La KAS Eupen engrangeait les 3 points de la victoire face au SC Charleroi: 1:0.

KAS EUPEN: Van Crombrugge – Lotiés – Koné (Diagne 89’) – Lazare – Garcia – Schouterden – Raspentino (Gnaka 82’)  – Blondelle – Tirpan – Ocansey – Valiente

Reserve: Niasse – Diagne – Mouchamps – Castro Montes – Toyokawa – Gnaka – George

Entraîneur: Claude Makélélé

SPORTING CHARLEROI: Penneteau – Martos – Rezaei – Benavente (Lukebakio 69’) – Marinos – Hendrickx – Dessoleil – Ilaimaharitra (Saglik 65’) – Grange (Pollet 82’) – N’Ganga – Fall

Reserve: D’Alberto – Zajkov – Pollet – Diandy – Nurio – Saglik – Mandanda – Lukebakio

Entraîneur: Felice Mazzu

Arbitres: Boterberg – Monteny – Dhondt – Mesotten

Buts: 1:0 N’Ganga (OG 44’)

Cartes jaunes: Garcia, Blondelle – Dessoleil

Spectateurs: 2597