L’AS s’incline 2:0 face à Lokeren

Après sa victoire la semaine dernière à Saint-Trond, la KAS Eupen espérait revivre ce weekend le même bonheur à domicile contre le SK Lokeren. Le premier quart d’heure était un round d’observation, mais à la 16ème minute, les visiteurs alertaient une première fois le marquoir (0:1) avant de récidiver 7 minutes plus tard (0:2). La seconde mi-temps était plus partagée, mais aucune des deux équipes ne parvenait encore à concrétiser ses quelques rares occasions. Score final 0:2. 

Par rapport à l’équipe qui avait encore affronté Lokeren au match-aller, le coach avait procédé à un véritable bouleversement de sa formation: à l’exception de Jordan Lotiés, les titulaires d’alors Hendrik Van Crombrugge, Mbaye Leye, Luis Garcia et Mickaël Tirpan, ne figuraient pas sur la feuille de match de ce soir.

L’entraîneur en chef Claude Makelele avait en plus été obligé de retirer en dernière minute son attaquant Yuta Toyokawa qui s’était blessé à l’échauffement. Son poste en front de bandière était repris par Alessio Castro Montes.

Le premier quart d’heure était un round d’observation au cours duquel aucune des équipes ne prit l’initiative jusqu’à la 16ème lorsque les visiteurs récupérèrent une balle perdue au centre du terrain et isolèrent Robin Söder qui s’en alla battre le portier eupenois : 0:1.

Sept minutes plus tard, les visiteurs doublaient leur avance sur un tir à distance qui après avoir frappé le poteau revenait dans le jeu pour terminer sa course dans les pieds de José Cevallos qui ne se faisait pas prier: 0:2.

La première bonne occasion échut aux visités à la 29ème minute sur un tir violent d’Alessio Castro Montes dévié par le gardien de Lokeren. Sur la contre-attaque, les visiteurs étaient proches du 0:3 après une mésentente dans la défense des «Noir et Blanc»; ce fut Moussa Wague qui écarta le danger en toute dernière seconde.

Silas Gnaka ne remontait plus sur le terrain après la pause; son poste dans la ligne arrière fut confié à Jordan Lotiès.

La partie perdait en intensité au fil du temps et les faits d’armes devenaient plus rares. Signalons cependant ceux-ci : un centre de Nils Schouterden fraîchement monté au jeu qui atterrissait dans le rectangle adverse mais la reprise de volée de Florian Raspentino manquait son objectif de peu et un autre tir cadré mais dévié de Rémi Mulumba.

Un quart d’heure avant la fin, Robin Söder mettait une nouvelle fois le gardien eupenois à l’épreuve, mais le longiligne portier de la KAS Eupen s’en tira avec tous les honneurs.

Les opportunités étaient aux abonnés absents en cette fin de partie qui sera enregistrée comme une victoire pour le leader de la compétition en PO2 et une défaite pour les visités.

KAS Eupen: Niasse – Diagne (M. Diallo 85’) – Mulumba – Koné – Wague – Raspentino – Castro Montes (Schouterden 62’)  – Blondelle – Gnaka (Lotiès 46’) – Ocansey – Valiente

Reserve: Nurudeen – Lotiès – Elamin – Martinez – Schouterden – M. Diallo – George

Entraîneur: Claude Makelele

KSC Lokeren: De Wolf – Marzo – Skulason – Michel (Terki 87’) – Cevallos – Joher – De Ridder – Marecek – Lawal (Hupperts 70’) – Filipovic – Söder (Miric 89’)

Reserve: Geens – Van Moerzeke – Straetman – Terki – Hupperts – Miric – Benchaib

Entraîneur: Peter Maes

Arbitres: Visser – De Rocker – De Weirdt – Dierick

Buts: 0:1 Söder (16’) – 0:2 Cevallos (23’)

Cartes jaunes: Ocansey, Koné, Schouterden – Marzo, Terki

Spectateurs: 1865