Le directeur sportif Josep Colomer s’entretient avec les supporters

L’invitation lancée par le club et Josep Colomer à l’adresse des supporters a été suivie par environ 70 personnes qui ont investi l’espace Business du stade du Kehrweg malgré une météo particulièrement estivale pour assister à une conférence-débat avec le directeur sportif de la KAS Eupen

Après une brève introduction et une courte présentation de sa personne, Josep Colomer a aussitôt pris le sujet de la soirée à bras-le-corps en passant en revue les modèles sportifs tels qu’ils sont généralement appliqués dans le football moderne avant de s’attarder plus spécifiquement sur le modèle de la KAS Eupen et ses implications avec les projets de l’Aspire Academy et de l’Aspire Football Dreams.

La KAS Eupen ne s’inscrit pas dans les modèles pratiqués par la plupart des grands clubs européens qui engagent pour beaucoup d’argent des jeunes joueurs qui ont pratiquement déjà achevé leur formation. Le club eupenois préfère prendre en charge la formation sportive, scolaire et individuelle de jeunes talents sélectionnés par l’Aspire Academy et par le projet Aspire Football Dreams et poursuivre leur développement dans sa globalité. À ce groupe de joueurs venus de l’extérieur du club viendront encore se joindre les talents locaux et régionaux du propre département des jeunes. Le projet sportif de l’AS Eupen n’est pas une entreprise qui doit prouver son efficacité à brève échéance et qui pourrait disparaître aussi vite qu’elle n’est apparue. La KAS Eupen se retrouve dans l’enviable position d’être l’associé privilégié d’un partenaire solide et fiable qui a mis au point un projet à long terme. Les développements du projet dans le domaine financier, social et sportif sont planifiés à moyen et à long terme; il faut donner à ce projet le temps de mûrir et de se concrétiser au fil du temps. Le noyau de l’équipe se composera cette saison (et à l’avenir aussi) d’un vaste pool de jeunes joueurs talentueux et ambitieux qui seront associés à quelques joueurs expérimentés qui jouissent de notre entière confiance. C’est précisément ces joueurs chevronnés et convaincus de notre projet qui serviront d’exemples à nos jeunes joueurs. Josep Colomer a attiré l’attention des supporters présents sur le fait que la motivation principale des joueurs doit être la perspective d’une formation professionnelle et globale et non l’argent. L’AS doit devenir au fil du temps un des clubs les plus en vue en Belgique et surtout le rester. Cette intention doit se traduire par l’établissement d’une base financière solide, la mise sur pied d’une administration responsable, la participation à long terme au championnat de D1 (toute autre supposition est simplement erronée) et la reconnaissance au niveau national et international du projet de l’Aspire Academy et de l’Aspire Football Dreams véhiculé par la KAS Eupen. Cela n’est réalisable que si le département professionnel et le département des jeunes proposent des valeurs pouvant servir de modèles dans la formation sportive de haute qualité et le développement individuel du joueur dans sa globalité. Ce n’est qu’ainsi que la KAS Eupen deviendra plus attractive, tant pour les jeunes talents régionaux que pour les joueurs expérimentés. À Eupen, nous préparons des joueurs qui seront aptes un jour à enfiler le maillot de grands clubs. C’est déjà le cas pour Nils Schouterden, Clinton et Christian Kabasele qui ont utilisé la KAS Eupen comme tremplin vers la Division 1. Le Barça vient de prendre „notre“ Diawandou Diagne sous contrat après une longue période d’observation. Je considère que c’est une belle reconnaissance pour le travail effectué dans notre club. Nous cédons également Phakamani Mngadi à un des grands clubs sud-africains, le Kaizer Chiefs. L’identification du joueur avec la KAS Eupen et avec notre concept constitue la condition préalable à l’engagement du joueur. Nous devons être son premier choix positif.

Ces derniers temps, la KAS Eupen a déjà défrayé la chronique sportive au niveau international avec la signature du contrat de Diawandou Diagne au FC Barcelone et sa résonnance dans le paysage médiatique espagnol avec des articles au sujet de la plus jeune équipe professionnelle de la D2 belge et le grand article du New York Times consacré à Eupen, qui a été relayé dans le monde entier et qui a fait l’objet de nombreux commentaires dans le milieu des spécialistes du football international.

À la fin de la conférence-débat, Josep Colomer a cordialement remercié tous les supporters pour l’immense soutien qu’ils ont apporté à l’équipe et la population eupenoise en général pour sa grande sympathie à son égard. Il s’identifie de plus en plus comme eupenois, surtout que depuis que la société de location de voitures de l’aéroport de Bruxelles National l’accueille à chacun de ses transferts, non pas comme Josep Colomer, mais plutôt comme l’“eupenois“.

„La manière avec laquelle vous avez accueilli notre équipe à son arrivée sur le terrain de Saint-Trond, où nous avons remporté la victoire sur le score sans appel de 3-0 m’a donné la chair de poule. C’est ce dont notre équipe a besoin pour la nouvelle saison“, concluait Josep Colomer.